Éclairer son jardin : 3 étapes pour réaliser son plan d’éclairage

person Posté par: Joris list Dans: Les conseils de l'architecte lumière Sur: comment Commentaire: 0 favorite Frappé: 777

Voilà, c’est décidé, vous souhaitez mettre en lumière votre jardin. Mais par où commencer ? 
Acheter des luminaires ? Dans quelles quantités ? Quel type, pour quel usage ? Où les placer pour un éclairage agréable et efficace ?

Toutes ces questions trouvent leurs réponses en établissant un plan d’éclairage simple et rapide en 3 étapes, et bien sûr en suivant quelques bonnes pratiques en matière d’éclairage.
Si le terme peut sembler technique, il est en fait plus simple qu’il n’y paraît de réaliser soi-même un plan d’éclairage, qui n’est au final rien d’autre que le dessin constituant le point de départ de l’aménagement lumineux de votre espace.

Etape 1 : Réaliser un croquis

Commencez par faire un croquis de votre jardin à l’échelle. Représentez les éléments remarquables, tel qu’un grand arbre, un étang, une fontaine, un escalier… en indiquant les dimensions clés.
Pensez ensuite aux lignes de perspectives : Placez-vous à l’endroit où vous serez amené à contempler votre jardin le plus souvent et demandez-vous quels sont les éléments que vous souhaiteriez valoriser à la nuit tombée.

Si vous rencontrez quelques difficultés pour vous mettre en situation, n’hésitez pas à parcourir le web à la recherche d’inspiration, voire à tester directement vos idées avec une lampe de poche.

Une fois que votre jardin éclairé est construit dans votre esprit, il est temps de se pencher sur les éléments pratiques de l’installation : Après les étapes 2 et 3, placez sur le croquis les câblages et les luminaires adaptés aux effets que vous souhaitez créer. Cela vous permettra de définir les longueurs de câble nécessaires (dans l’idéal, prenez une marge de 15%) et d’identifier les intersections.

Pour faire les bons choix en toute simplicité, consultez l’onglet « Luminaires d’éclairage extérieur » afin de retrouver des conseils précis selon l’objet à éclairer.

Etape 2 : Déterminez le type de luminaire adapté à chaque élément.

Choisissez par exemple un éclairage fonctionnel pour mettre en lumière un garage, un escalier, une allée ou une porte d’entrée. Cela vous permettra d’apporter une sécurité accrue à ces endroits grâce à une bonne visibilité.

N’hésitez pas à porter votre choix sur des luminaires ayant une fonction plus décorative afin de théâtraliser votre jardin, lui donner de la profondeur en éclairant des éléments totémiques en périphérie par exemple. Créez des ambiances par zone, des contrastes. Guidez visuellement les utilisateurs vers les points forts de votre aménagement paysager. Structurez les espaces en utilisant plusieurs modes d'éclairement, de couleur, d'intensité.

Pour cela, il existe de nombreux types de luminaires permettant de créer toutes sortes d’effet, dans toutes les configurations de terrain. Par exemple, l’utilisation de spots encastrés au sol est idéale pour l’éclairage d’une allée ou d’un sentier. Cela créé un effet visuel agréable de profondeur. Les spots placés en hauteur seront tout indiqués pour souligner des marches ou d’autres dénivelés de terrain. Si vous cherchez à accentuer les hauteurs de votre jardin, il sera judicieux d’éclairer les arbres par le bas. Une applique murale peut éclairer dans une ou plusieurs directions selon l’effet désiré.

Dans l’optique d’économiser de l’énergie, ou tout simplement par commodité, vous pouvez également opter pour des luminaires solaires, des système de détecteur de mouvement ou encore des ampoules LED, bien moins gourmandes que les ampoules halogènes ou à filament.

Etape 3 : Affinez vos besoins pour obtenir l’ambiance recherchée.

Après avoir défini les types de luminaires nécessaires à la création de votre « tableau », il est nécessaire de se pencher sur les caractéristiques techniques des luminaires qui vous permettront de reproduire fidèlement les effets souhaités.

Commencez tout d’abord à vous assurer que les produits que vous choisirez possèdent une protection IP suffisante pour leur emplacement. (Voir notre article sur les protections IP)

Ensuite, étudiez les températures de couleur nécessaires pour créer vos contrastes et ambiances. Deux températures de couleur distinctes peuvent créer des effets totalement différents !

Eclairage de jardins avec deux températures de couleur différentes

La puissance de chaque luminaire est également un facteur important. Elle vous permettra de définir la portée de l’éclairage, l’espacement entre les sources de lumières, et donc le nombre de produit à acheter.

Light My Place peut vous aider.

Pour des projets d’éclairage de vastes propriétés, notre partenaire architecte ou concepteur lumière professionnel Génilum est à votre service pour réaliser un devis de conception lumière avec plans et gestion des travaux.

Commentaires

Laisse ton commentaire